Passage du temps

Rappelons qu'en cliquant sur une image vous obtenez un agrandissement pleine page

CHAPITRE III
(1937-1945)

Ensemble, séparés, ensemble…


Gaston Margas épouse Thérèse Echalard, le 9 juin 1937, à Beaumont-le-Roger


Ne sont-ils pas élégants, pour leur voyage de noces, à Paris, au pavillon alsacien de l’exposition universelle ?


Mais le bonheur est de courte durée car une nouvelle guerre éclate…


… et Thérèse envoie des photos de son fils à Gaston, prisonnier en Allemagne


Elle a écrit au dos, à l’encre violette : sortie de bain. Les trois suivantes la montrent également, avec sa sœur Jeanne, les aînés de leurs enfants et le mari de sa sœur, Louis Guillaume

......

Encore une, où, écrit-elle, Michel envoie un baiser à son papa


En retour le prisonnier envoie également des photos, dont celle-ci où il pose avec ses camarades d’infortune. Elle porte au dos un tampon indiquant Wesemüller-Kopie H2656 Hildesheim, et mon père a précisé, au crayon : ce n’est pas ma tenue de vacher.


Les deux dessins qui suivent ont été faits par Michel Dubec, un Beaumontais de ma génération, pour illustrer les menus des traditionnels banquets annuels d’Anciens Prisonniers qui eurent lieu, la paix revenue

.....

Finalement libéré par les Américains en avril 1945, Gaston Margas revint en France, où le photographe de Beaumont (Lenrouilly) immortalisa la famille reconstituée


Je ne résiste pas à terminer ce chapitre sur cette photo, d’un comique sûrement involontaire à cause de la pancarte, fichée derrière le groupe ! Elle date également de 1945


copyright Simone Arese   dernière mise à jour
le 05 juin 09